Accueil > Nutrition > Dévorer gloutonnement un pot de Nutella est parfaitement naturel…

Dévorer gloutonnement un pot de Nutella est parfaitement naturel…

mardi 5 janvier 2016, par Docteur BEURY

Le jeûne n’est pas aimé par l’académie de médecine et par les médecins universitaires qui ne voient que par l’allopathie… C’est-à-dire par une médecine qui donne des médicaments… Ces médicaments pourraient « tout guérir », il suffit de prendre les bons et, au bon moment… Malheureusement, ce n’est pas vrai… On ne peut pas tout soigner et, l’arrogance médicale ne tient pas face aux réalités… Les immenses progrès de la médecine, l’augmentation de l’espérance de vie et la qualité du vieillissement sont des réalités intangibles… Personne ne peut les nier… Mais elles tiennent à peu de choses en fait : les progrès de l’hygiène, la vaccination, les antibiotiques… Face à ces progrès sont apparues des « maladies de civilisations » liées à l’alimentation, au stress, à nos modes de vie… Ce sont eux qui sont maintenant les principaux pourvoyeurs de mort.

Il y a un siècle à peine, on mourrait de diphtérie, de tuberculose, de pneumonie, on était handicapé par la polio ou la gangrène, on dépérissait parce que l’on n’avait rien à manger… Maintenant, la mort est due à la cigarette, à la voiture et à la bouffe… Étrange changement des pathologies, étranges apparitions d’épidémies créées par l’homme et pour l’homme.

À l’origine du surpoids qui entraîne des pathologies multiples, elle est la pourvoyeuse de mort du XXIe siècle…

Bien sûr, il y a encore des gens qui n’ont pas assez à manger, mais, en France au moins, la sur-bouffe et la malbouffe font plus de morts que la faim…

La première des raisons est que l’homme a encore les gènes qui lui ont permis d’être un « chasseur-cueilleur » efficace et de ne pas disparaitre face aux grands prédateurs… Qui aurait donné un kopeck sur la survie de l’homo sapiens face aux loups, aux ours aux lions ? Qui aurait parié sur la survie d’un être nu, bipède, dont les enfants mettent 18 ans à être adultes, sans griffes, sans défense, sans dards, sans poison, sans ailes ? Assurément personne… Et, pourtant cet être dénué de toute qualité est parvenu à survivre, à dominer la planète et, malheureusement peut-être, parviendra-t-il à détruire toutes les autres espèces…

Pourquoi ce succès ? Les causes en sont multiples, mais l’une d’elles nous intéresse, car elle fait notre malheur aujourd’hui… J’en avais déjà parlé dans mon article, « Pourquoi y a-t-il tellement de gros en ce moment… » L’homme est fait pour stocker l’énergie pour pouvoir faire face aux périodes de famine ou de disette… Les « grands » nutritionnistes nous apprennent tous comment « bien manger »… Il suffit de ne pas prendre tout ce qu’on aime… C’est un peu court… Il faudrait se poser une question « Pourquoi donc aime-t-on ce qui est mauvais pour notre santé ? »… Pourquoi aime-t-on le sucre ? Le gras ? L’alcool ? Le tabac ? Par quelle aberration génétique aime-t-on tout ce qui est mauvais pour notre santé…

Car cette tendance est vraiment une aberration génétique. La sélection naturelle consiste justement à nous faire « aimer » ce qui est bon pour nous… On aime faire l’amour parce que ceux qui n’aimaient pas faire l’amour, ne se sont pas reproduits… Nous sommes tous les descendants d’accro au sexe… On aime respirer parce que ceux qui auraient pu ne pas aimer sont morts… Alors pourquoi aime-t-on le sucre, si mauvais pour notre santé ?

On aime le sucre tout simplement parce que c’est un concentré d’énergie… Et dans les savanes de notre enfance humaine, le gout sucré était gage d’efficience énergétique et donc de survie… Grignoter des baies sucrées, lécher ses doigts pleins de miel ou croquer dans des racines sucrées était une assurance de survie… C’est pour cela qu’on grignote des bonbons, qu’on lèche nos doigts dans les pots de Nutella ou qu’on croque des barres chocolatées… Ces « perversions » pour les grands nutritionnistes ne sont que des gestes naturels, sélectionnés par des centaines de milliers d’années de survie… Ce que je veux dire c’est qu’il ne sert à rien de culpabiliser tout le monde pour cela puisque c’est naturel…

Quand un homme voit une femme nue, il est en érection. C’est naturel, il prépare la reproduction… Personne ne penserait à le culpabiliser pour cela… Quand un homme voit du sucre, sent du sucre, hume du sucre, il le mange… CQFD !

Alors, il faut d’abord se convaincre de cela… On n’est pas faible parce qu’on aime le grignotage. On est tout simplement un homme et un homme parfaitement adapté à son environnement… Les gros ne sont pas des médiocres sans volonté, ce sont des victimes de l’évolution et des changements de notre mode de vie…

Ce n’est pas une raison pour ne rien faire. Ce n’est pas une raison pour se laisser faire… Mais c’est une raison pour déculpabiliser et pour réfléchir aux solutions que nous a données notre patrimoine génétique pour lutter contre le surpoids… Nous le ferons dans les jours qui viennent…

Parmi ces solutions il y a le jeûne. C’est une technique simple, qui ne coute rien, très efficace et qui, au-delà de la lutte contre le surpoids (où elle n’est d’ailleurs pas extraordinairement efficace) a de multiples avantages permettant de nous rendre plus fort vis-à-vis des infections, plus stable émotionnellement, plus fort contre le cancer et même, plus jeune que notre âge civil ne pourrait le faire croire !

Nous en reparlerons demain…

Bon en attendant, soyez quand même raisonnable avec le Nutella !

Partager cet article

Répondre à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.