Accueil > Médecine du sport > Site du Docteur Philippe BEURY

Site du Docteur Philippe BEURY

mercredi 12 décembre 2012, par Philippe Beury

Site d’informations et de partage du Docteur Philippe BEURY, médecin du sport et mésothérapeute à Troyes. Médecin SASP ESTAC (Ligue2)

Curriculum vitae du Docteur Philippe BEURY

15, rue Clévy
10000 TROYES

 06.84.09.94.83
FAX : 03.25.76.81.33
Email : beury.philippe@free.fr

Né le 27 avril 1958 à Troyes (aube).

Médecine du sport, mésothérapie, nutrition.
 FORMATION
-  Décembre 2012 : Lecteur émérite prescrire 2012.
-  Mars 2010 : Master « systémie ».
-  Juin 2007 : DIU mésothérapie Hôpital Pitié-Salpétrière Paris
-  Juin 2003 : D.U. diabétologie et nutrition pratique - Reims.
-  Juin 2003 : D.U. Sport-Psychologie-Alimentation - Bobigny
-  Juin 2002 : D.U. Sport-Nutrition - Bobigny
-  Août 2001 : Capacité de Médecine et Biologie du sport
-  Juin 2001 : D.I.U de Médecine et Traumatologie du sport Reims-Nancy-Strasbourg
-  Août 1994 : Capacité d’aide médicale d’urgence, Bobigny
-  8 Novembre 1991 : Diplôme d’état de docteur en médecine
 EXPERIENCES PROFESSIONNELLES :
-  Depuis le 20 juillet 2013 :
Médecin au Centre de formation de l’ESTAC.
- Depuis le 2 janvier 2014 :
Médecin SASP ESTAC.
- Depuis le 1er juillet 2009 :
Médecin coordinateur Hospitalisation à domicile Mutualité Française Troyes.
-  Du 01/08/2005 au 30/11/2009 :
Praticien hospitalier à temps partiel à titre provisoire au SAMU 10.
Praticien hospitalier à temps partiel à titre provisoire au SMUR de Romilly sur Seine.
-  Depuis mai 2007 : enseignant à l’IFSI de Troyes
-  Depuis mai 2006 : cours à UTT Troyes sur physiologie du sport
-  2 avril 2005 : Ouverture cabinet médical exclusivement consacré à la médecine du sport.
-  Juillet 2004 – Juillet 2005 : Praticien hospitalier temps plein à titre provisoire au SAMU 10.
-  2002 – 2004 : Directeur de la recherche médicale – Laboratoire Thérascience – SAM - Monaco
-  2002 – 2004 : Conseiller nutritionnel - Laboratoire Lignaform - SAM - Monaco
-  1995 – 2002 : Installation en médecine générale au cabinet médical des 20 Arpents Pont-Sainte-Marie
-  1993 – 1995 : Membre SOS médecin Troyes
-  Du 01.11.1999 au 30.06.2004 : Médecin attaché au SAMU 10
-  Du 05.01.1995 au 31.10.1999 : Médecin Attaché SAMU 10 et unité de réanimation polyvalente du
CHG de TROYES
-  Du 01.02.1994 au 01.01.1995 : Assistant Généraliste au SAMU 10
-  Du 15.11.1991 au 31.01.1994 : Médecin Attaché Unité de soins intensifs du CHG de TROYES
-  Depuis le 01.12.1991 : Médecin Régulateur du Centre 15
-  Du 02.11.1990 au 11.11.1991 : FFI au SAMU 10

 Activités diverses
• 27 avril 1958 Naissance à Troyes dans la maison sise à l’actuel 69 rue André Beury !
• Juin 1976 : baccalauréat C
• Janvier – juin 1977 : organisation des premier cours de formation de guides pour Troyes.
• Juin 1977 : guide-conférencier de la caisse nationale des monuments historique.
• Septembre 1978 : Adhésion à l’UDF à sa création comme membre des Républicains indépendants
• Juin 1986 : début de rédaction d’un « inventaire sur les richesses artistiques de Troyes » avec André Beury.
• Depuis novembre 1990 : praticien hospitalier au SAMU 10
• 22 mars 1992 : élections cantonales Troyes V
• Avril 1994 : secrétaire départemental UDF.
• 1994 Publication de « Troyen citoyen. Plaidoyer pour "changer la ville" »
• 16 décembre 1999 : déclassement de la Rue Perdue et recours devant tribunal administratif
• Juin 2005 : début d’auboisementcorrect
• Juin septembre2006 : ½ heure 1 œuvre pendant les mois de juin, juillet août et septembre.
• Hivers 2006 2007 : apéritifs historiques
• Eté 2007 ½ heure 1 œuvre pendant les mois de juin, juillet août et septembre et visite à vélo de Troyes
• Janvier – Mars 2008 : tête de liste MoDem élection municipale de Troyes face à François Baroin (12% voix)
• Mars 2008 : élu conseiller municipal de troyes Aube MoDem
• Eté 2010 : sight jogging : jogging touristique à Troyes
• Eté 2011 sight jogging et marathon patrimoine 16 septembre 2011
• Eté 2012 Sight jogging
• Septembre 2012 : marathon patrimoine de Troyes

 Participation CA

Membre du bureau du festival de Troyes Nuit de Champagne
Trésorier adjoint de l’Office de Tourisme de Troyes
Membre du bureau de l’Arpehd.
Membre réseau soins palliatif de l’Aube
Médecin coordinateur HAD Troyes (hospitalisation à Domicile)
Médecin du sport.
Membre du collège des médecins coordinateur de la FNEHAD

Partager cet article

3 Messages

  • Bonjour DR. Beury,

    Je suis un ancien professionnel de la santé en retraite de 77 ans. Je suis entrain d’écrire un petit livret sur le traitement de l’arthrose d’après la découverte du Professeur allemand Lothar Wendt et la réforme alimentaire permettant de la soigner. Je voudrais y inclure les données que vous citez du Dr. Cheras.

    J’ai pris connaissance de votre site et souhaite votre autorisation de publier le texte ci-dessous concernant la théorie du Dr. Cheras et qui est en partie publié sur votre site.

    Au nom de tous les malades je vous remercie d’avance de bien vouloir m’autorise à publier le texte ci-dessous.

    Grand merci d’avance.

    Cordialement.

    R. Haas.

    Les avancées du Dr. Cheras,

    Extrait du site du Dr. Beury http://www.docteur-beury.fr/spip.php?article7 qu’il est vivement conseillé de lire.

    « L’arthrose n’est pas causée par l’usure des cartilages »

    Le médecin français Dr Philippe Beury cite le Dr Cheras, un professeur de médecine australien qui dit que l’arthrose est causé par la qualité du sang, exactement comme les maladies cardiovasculaires. Les études épidémiologiques (études sur le nombre de personnes touchées par des maladies) indiquent un lien entre les deux maladies.

    Ce phénomène pourrait s’expliquer par le fait que l’extrémité de l’os, juste en-dessous du cartilage, est irriguée par des capillaires (vaisseaux sanguins extrêmement fins) et si l’irrigation est mauvaise les cellules de l’os meurent à l’endroit du cartilage. Selon une récente étude publiée au Royaume-Uni cela pourrait jouer un rôle clé dans le déclenchement et la progression de l’arthrose. L’arthrose ne serait donc pas une usure du cartilage.

    L’interruption de l’irrigation sanguine entraînerait une baisse des apports en nutriments des cellules osseuses. Après la mort cellulaire, l’os se résorberait, se fissurerait, et le cartilage délicatement posé dessus serait affaibli puis endommagé et détruit à son tour. Là, le Dr. Cheras est tout proche à toucher au butt.

    En plus il fait état de la glycation comme l’un des facteurs de l’arthrose. La « glycation » est le phénomène au cours duquel du glucose se lie de façon irrémédiable à des protéines constitutives dans nos tissus, ce qui peut empêcher ces protéines de fonctionner normalement. C’est une espèce de caramélisation. Les protéines « glyquées » se forment proportionnellement à la quantité de glucose présent dans les tissus, qui elle-même dépend de la façon dont vous réagissez à l’insuline. Il s’en trouve aussi dans votre alimentation : c’est le « grillé » si délicieux des pommes de terre sautées, des frites, de la peau de poulet rôtie, des côtes d’agneau au barbecue... C’est pourquoi ces délicieuses modes de cuisson sont malheureusement peu recommandées si vous souhaitez vivre longtemps et surtout en bonne santé.

    Cette théorie est appuyée par le fait qu’il existe une corrélation entre la gravité de l’arthrose et le niveau élevé de protéines glyquées dans le cartilage.

    En effet, les récepteurs de protéines glyquées déclenchent une augmentation de l’activité catabolique des cellules inflammatoires, et notamment la production de cytokines et d’enzymes dégradant la matrice du cartilage, qui est faite de fibres de collagène. Un cycle d’inflammations se déclenche dans le corps, ce qui nuit fortement au cartilage.

    Cette problématique des protéines glyquées est certainement un élément très important à ne pas négliger. Cet aspect du traitement est totalement complémentaire avec la découverte et l’alimentation préconisée par le Prof. L. Wendt.

    Ainsi ce médecin australien a trouvé l’une des causes principales de la cause de l’arthrose mais n’a malheureusement pas trouvé l’ensemble des causes ni la cause principale qui est visiblement à l’origine de cette maladie et qui est en réalité le sur-stockage protéique dans les capillaires et les tissus conjonctifs.

    Répondre à ce message

  • Références Le 14 janvier 2014 à 09:07, par dautigny

    Votre article est très intéressant mais manque cruellement de références serait il possible que vous citiez les différentes sources d’où vous tirez ces connaissances ?
    l’article sur l’arthrose était aussi pertinent mais sans aucune référence malheureusement.
    Les références bibliographiques sont un gage de votre déontologie et de la véracité de vis dire pour les lecteurs.
    d’avance merci !

    Répondre à ce message

  • Site du Docteur Philippe BEURY Le 3 novembre 2015 à 13:34, par evelyne

    Bonjour’

    J’ai de l arthrose suite à un accident de voiture, comment cela se passe à ce moment là, pensez qu en changeant ma façon de me nourrir me guérira ?
    Merci
    Evelyne

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.