Accueil > Médecine du sport > Arrêtez de vous étirer !

Arrêtez de vous étirer !

mercredi 9 janvier 2013, par Docteur BEURY

Tout le monde s’étire… Enfin, tous les sportifs s’étirent… Ça ne pose aucune question ! Ceux qui ne le font pas en ont honte !...

Pourtant, je pense que ces étirements sont nuisibles et entraînent beaucoup de conséquences néfastes pour la santé.
- D’abord parce que, 90% des sportifs qui me consultent pour des problèmes sportifs s’étirent… alors que 90% des sportifs ne s’étirent pas ! Il y aurait donc plus de pathologies chez les gens qui s’étirent que chez les autres…
- Ensuite, lorsque les sportifs que je suis, respectent ma prescription… lorsqu’ils arrêtent de s’étirer… ils vont mieux ! Bien sûr, cela est dû à l’excellence de mes soins, … mais ils vont même mieux que ceux que je soigne et qui ne respectent pas ma demande… CQFD.

Comment en suis-je venu à déconseiller les étirements ?

Lors de ma formation initiale de médecin du sport, en formation dans un institut du sport, je constatais en discutant avec des confrères que tous les sportifs qui se présentaient à l’infirmerie affirmaient s’étirer raisonnablement. Nous en riions ensemble, persuadés qu’ils nous racontaient des galéjades...

Pourtant, nous avons demandé aux entraîneurs de codifier l’exécution des étirements par leurs sportifs pour pouvoir motiver ceux qui viendraient nous consulter.
Les étirements étaient classés en fréquence de A « à chaque séance de sport » à E « jamais  » et en qualité de A « étirements de qualité » à E « étirements faits en dépit du bon sens »… Eh bien, à notre grande surprise, tous les sportifs ou presque qui venaient nous consulter étaient classés A en fréquence… et d’A à E en qualité… La majorité était A ANous en vînmes à douter de l’efficacité des étirements pour prévenir les blessures puis à penser que ces étirements créaient les blessures musculo-tendineuses.

Depuis, de nombreuses publications ont confirmé mon impression initiale et renforcent mon attitude…

Pourquoi tous les sportifs s’étirent-ils ?

On pourrait se poser la question. Quand on conteste l’efficacité des étirements souvent les sportifs veulent qu’on «  leur prouve que les étirements sont mauvais »… Alors que rien ne prouve qu’ils sont bons… C’est simplement une habitude, une coutume sur les stades et dans les gymnases, usage renforcé par la prescription de la très grande majorité des médecins du sport, des kinésithérapeutes, ostéopathes et autres préparateurs sportifs…

Tout le monde le fait mais c’est mauvais.

« Mais ça me rendra plus souple » disent les sportifs… Certes ! Sauf que le manque de souplesse n’a jamais causé de blessure… et que les fantasmes comme le « syndrome de Lucy » n’ont aucune réalité.

Alors, que faire ?

Rien ! Ne vous étirez plus. Profitez des cinq minutes gagnées pour vous détendre, faire un sauna, ou courir cinq minutes de plus… Et vous vous porterez mieux !

Partager cet article

5 Messages

  • Arrêtez de vous étirer ! Le 9 janvier 2013 à 23:00, par Abi

    Durant mes années lycée, le prof’ de sport nous obligeait à nous étirer avant la pratique de la discipline. Je ne suivais jamais ses consignes, ce qui m’a valu d’après lui, d’avoir souvent des douleurs musculaires (froissés). Il m’assurait que c’était du au manque d’étirements avant le sport, et qu’après le sport ceux-ci réduisaient les courbatures...Il doit retourner en formation ? LOL

    Là où je suis d’accord avec vous, c’est que j’ai constaté qu’ après les étirements, que je me pinçais les nerfs (enfin je n’y connais rien, mais je pense que c’était cela) notamment au niveau des cervicales, me retrouvant coincée et devant alors venir vous consulter...

    Je n’ai peut être pas compris le "pourquoi" ne pas les pratiquer et ce que cela pouvait engendrer d’en faire...

    Répondre à ce message

  • Arrêtez de vous étirer ! Le 9 décembre 2013 à 10:23, par Yann Dupas

    Bonjour,

    l’article est intéressant (comme tous les autres de ce site qui est très bien. Je viens en ami), mais je voudrais savoir de quels sportifs on parle.
    Pour les pratiquants de gym, de danse et d’arts martiaux (dont moi), expliquez moi comment faire pour gagner en flexibilité sans s’étirer. Ou alors, faisons une distinction entre les étirements de récupération et les assouplissements...

    Pour nous, la souplesse est nécessaire pour ne pas blesser lorsqu’on fait des mouvements amples (et parfois violent) comme des levés de jambes.
    Et l’échauffement articulaire doit, par conséquent, aller sur toute l’amplitude des articulations (notamment les hanches), ce qui nous incite à nous étirer un peu en fin d’échauffement.

    J’aimerai beaucoup avoir votre avis et vos conseils sur ces questions.
    Merci d’avance.

    Répondre à ce message

  • Arrêtez de vous étirer ! Le 14 janvier 2014 à 15:16, par Michael Malet

    Votre article est intéressant et je pense que c’est un éternel débat.

    Mais si un muscle est "élastique" le fait de l’étirer ne lui redonne t-il pas son élasticité ? Sachant que la puissance d’un muscle dépend de son capital de raccourcissement, donc plus il est étiré, plus il peut être raccourci !
    Peut-être aussi que comme vous le dite, les étirements réalisés sur les sportifs ne sont pas utilisés au moment adéquat, avant ou après l’effort adapté le temps de maintient de l’étirement, du stretch lourd ou passif et peut être que dans ce cas là c’est positif.

    Répondre à ce message

  • Arrêtez de vous étirer ! Le 14 janvier 2014 à 17:55, par Pascal PREVOST

    Bonjour,

    En parcourant votre site, je suis arrivé sur les 2 articles sur les étirements.

    Je constate que les prises de position sur cette thématique relativement récente dans les sciences de l’exercice physique sont plutôt caricaturales dans la mesure où elles ne prennent pas en compte les avancées importantes qui ont été faites dans notre compréhension des effets des étirements sur le corps humain.

    Je ne dis pas "sur les muscles" volontairement car cela est bien trop restrictif de ce que l’on sait aujourd’hui. Par exemple, on sait depuis peu que les étirements ont un été sur la variabilité de la fréquence cardiaque.

    Dans un ouvrage sur la préparation physique paru en juillet 2013 et publié chez les éditions Amphora, j’ai fait un bilan de 300 articles scientifiques que j’ai lu sur les étirements... et qui ne constituent qu’un peu moins de la moitié de ce que j’ai lu sur le sujet depuis maintenant 20 ans (un peu moins de 600).

    Je ne peux qu’être en désaccord avec les certaines propositions faites ici du fait qu’elles ne prennent pas en considération les résultats de ces 5 dernières années notamment.

    La science est par essence en devenir. Les certitudes d’hier se transforment souvent en idées reçues suite aux avancées scientifiques.
    Les étirements n’échappent pas à cette règle de base de la construction des savoirs scientifiques.

    Aussi, je vous propose de prendre connaissance du chapitre 10 de cet ouvrage pour avoir une vision plus objective et plus complète de cette thématique fort complexe et qui ne peut se satisfaire de réponse simple.

    L’individualisation est garante de l’efficience des méthodes utilisées dans l’entraînement, la réhabilitation, la préparation physique.
    C’est pourquoi on ne peut être figé dans les propositions que l’on fait dans un domaine en plein essor comme celui des étirements.
    On doit analyser la discipline, faire un testing musculaire, évaluer les besoins du sportif,... et ensuite seulement voir ce qu’il est possible ou non de faire pour l’aider à avancer dans sa performance et/ou dans sa santé.

    Cela étant je vous félicite pour la qualité du travail proposé et des idées intéressantes pour celles relatives au cartilage car elles ne sont pas souvent disponibles en français.

    Meilleurs voeux pour cette nouvelle année !

    Cordialement,

    Pascal PREVOST

    Répondre à ce message

    • Arrêtez de vous étirer ! Le 8 juillet 2014 à 18:25, par Docteur BEURY

      Contrairement à ce que vous affirmez, ce que je dis sur les étirements, est validé par les dernières études publiés. C’est au contraire la théorie des étirements qui manquent de véritables études. Mais je ne veux pas polémiquer ici.

      Cordialement

      Répondre à ce message

Répondre à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.